Obsession of twilight

Forum Rpg Twilight se déroulant six ans après la fin de Révélation
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jane & Demetri Ҩ bleeding darkness.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Volturi
Admin
avatar

Messages : 101
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 23

MessageSujet: Jane & Demetri Ҩ bleeding darkness.   Sam 10 Nov - 11:59


Jane & Demetri

Debout aux côtés d’Aro, je me tenais droite et silencieuse. Il ne s’était rien passé d’extraordinaire ce jour-là et le Roi n’avait pas jugé utile de me faire sortir de la salle des trônes. Alec finit par être congédié et autorisé à aller chasser et je le regardai partir avec une pointe d’envie. J’aurais aimé être aux côtés de mon frère jumeau tandis qu’il viderait un humain de son sang, me nourrir à ses côtés. En huit siècles d’existence j’avais développé une telle dépendance à lui que c’en était malsain. S’il avait été tué au cours de la bataille contre les Cullen, je l’aurais suivi sans hésiter. Mais nous étions Jane et Alec Volturi, et l’on ne se débarrassait pas de nous comme ça. Je souris à cette pensée, fière de ce que nous étions. « Qu’y-t-il donc ma chère Jane ? » demanda Aro. Je penchai la tête vers lui et souris encore, plus respectueusement cette fois. « Rien de spécial Majesté. » répondis-je doucement. Rares étaient les gens ayant droit à des marques de respect et de douceur de ma part. Si je respectais Aro parce qu’il était roi, ce n’était pourtant pas là la seule raison : il nous avait offert à Alec et moi l’éternité, la puissance, le pouvoir. Partout dans le monde mon nom était craint. Des gardes entrèrent et s’inclinèrent devant les trônes. « Deux nouveau-nés ont été aperçus dans l’état de Washington. Selon nos sources, ils s’approchent dangereusement de Forks. » Je me tournai vers le Roi, excitée à l’idée de voyager un peu. Voilà un moment que je n’avais pas quitté le château et je me sentais rouillée. « Amenez-moi Demetri immédiatement ! » ordonna-t-il calmement. Je croisai les mains, attendant patiemment que mon collègue et ami arrive. Demetri était un vampire sanguinaire ayant rejoint la garde rapprochée des Rois comme Alec et moi mais plus récemment. Felix nous avait rejoints à son tour et ensemble nous constituions le meilleur corps de garde que l’on puisse désirer.

« Entrez Demetri, entrez ! » s’exclama Aro avec un sourire, tandis que ce dernier s’approchait. J’avais toujours trouvé Demetri très beau, fin et fort à la fois. Je souris également, de façon plus complice. Marcus et Caïus gardaient le silence, n’intervenant que rarement. Marcus était le plus discret des trois et se contentait d’accepter les décisions de ses frères. Ils n’étaient pas réellement frères mais se connaissant depuis trois millénaires, ils avaient tissé des liens indestructibles. Du moins en apparence. « On vient de m’informer que des nouveau-nés s’approchaient de Forks. On ne va pas laisser l’opportunité aux Cullen de les adopter et en faire des membres de leur famille, n’est-ce pas ? » Je lâchai un petit rire cristallin en signe de confirmation. « Je veux que Jane et vous alliez vous occuper d’eux avant que les Cullen ne les trouvent. » conclut-il, amusé. Je m’inclinai un bref instant et sortis d’un pas déterminé de la pièce. Je ne me montrais pas non plus lèche-botte et ne me courbai pas jusqu’au sol car ils ne me faisaient pas peur. Si ils voulaient continuer à me garder dans leurs rangs, les Volturi avaient plutôt intérêt à me craindre plutôt que de tenter de me réduire en esclavage. Aro avait d’ailleurs déclaré un jour qu’Alec et moi étions les vampires les plus puissants du monde, ce qui n’avait fait que renforcer l’image idéalisée que j’avais de moi. Je passai devant Demetri et traversai les couloirs pour aller me changer avant de partir pour Forks. J’avais également envie de serrer Alec dans mes bras, bien que la mission ne soit pas longue. Je n’aimais pas me séparer de lui, surtout lorsque je mettais autant de distance entre nous. Alec était le seul à avoir droit à une quelconque marque d’affection de ma part. Cela me semblait tellement naturel ! Je rejoignis alors Demetri devant l’immense porte du palais de Volterra. « Tu es prêt ? demandai-je, allons massacrer ces nouveau-nés ! J’ai hâte ! »

Fors n’avait rien de semblable à Volterra et, même si le soleil était moins contraignant que dans notre belle ville d’Italie, je détestais cet endroit. Le temps y était humide, les gens étaient mornes et sombres, le fatigue se lisait sur les visages. Les bâtiments n’avaient rien d’authentique et de gracieux, semblaient vieux comme le monde. Je grognai tandis que nous arrivions dans ce qu’ils appelaient le « centre-ville » de Forks. Si je détestais tellement cette ville, c’était également parce que c’était le repère des Cullen et des modificateurs. Si j’avais pu tous les tuer pendant la bataille, j’en aurais été plus qu’heureuse. Ce jour là il n’y avait pas de soleil mais je gardai malgré tout ma capuche afin de cacher partiellement mon visage et mes yeux couleur sang. Les humains qui nous croisaient nous dévisageaient avec curiosité et je les toisai avec froideur afin qu’ils détournent le regard. « Je déteste ça Demetri … Je t’en supplie, trouve les avant que je ne les massacre tous. » Demetri était le meilleur traqueur de la garde Volturi, car ce n’était pas seulement un instinct mais également son don. Il était capable de retrouver n’importe qui sans exception. Ou peut-être Isabella Cullen, la source de problème de tous les vampires de la planète. Je la haïssais plus que n’importe qui, et j’aurais tout donné pour la voir hurler à la mort en subissant la douleur qu’infligeait généralement mon don. Je suivis docilement Demetri qui s’enfonçait dans les ruelles. L’odeur du sang devenait omniprésente et me rendait folle, mais j’avais appris à me contenir. Nous nous approchâmes d’eux avec toute l’élégance dont nous étions capable et c’est une fois arrivée à leur hauteur que je baissai ma capuche et esquissai un sourire carnassier. « Qu’est-ce que vous voulez ?! Dégagez ! » s’écria l’un des deux hommes, le plus jeune et le plus téméraire. Je me tournai avec Demetri en partant dans un grand rire et lançai : « Tu as entendu ? il nous a demandé de dégager ! » L’autre parut dérouté par mon propre courage. « Une gamine comme toi va pas nous poser de problème ! » J’eus l’air faussement vexé et posai mon bras sur celui de mon ami. « Il a dit que j’étais une gamine … Qu’est-ce que je fais, je le tue tout de suite ou je le torture un peu avant ? » m’enquis-je avec un visage et une voix si angéliques que c’en était terrifiant.
© fiche créée par ell



_________________
♆I'm the Daughter of Death.
Team Volturi ♥ « Je ne me rapelle jamais sans plaisir le temps où vous m'honoriez de noms plus doux. Souvent même je désire de les mériter de nouveau, et de finir par donner, avec vous, un exemple de constance au monde. Mais de plus grands intêrets nous appellent ; conquérir est notre destin ; il faut le suivre : peut-être au bout de la carrière nous rencontrerons-nous encore. » ▬ laclos ;;
Revenir en haut Aller en bas
Demetri Volturi

avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 04/11/2012
Age : 32

MessageSujet: Re: Jane & Demetri Ҩ bleeding darkness.   Jeu 15 Nov - 21:11






Je venais de revenir au château après m’être nourri lorsque j’aperçus Alec qui sortait mais sans Jane. Il était rare de les voir l’un sans l’autre mais quand c’était le cas, c’est que les maîtres avaient une bonne raison de garder Jane. Jane était la plus sadique de toutes les Volturi mais aussi celle que j’appréciais le plus surtout son côté sanguinaire. On m’informa qu’Aro me demandait dans la salle de trône. Je m’exécutais immédiatement. Une fois que je fus entré dans la grande salle, je m’inclinais respectueusement devant mes maîtres.

- Maître Aro, vous m’avez demandé ?


Je me relevais ensuite sous l’ordre d’Aro et fis un petit sourire complice à Jane. Nous étions très proches tous les deux et avec Alec et Félix, nous formions une fameuse bande dont il fallait craindre. Marcus et Caius n’intervenaient que très rarement. C’était le plus souvent Aro qui prenait la parole pour les trois.

Aro : « On vient de m’informer que des nouveau-nés s’approchaient de Forks. On ne va pas laisser l’opportunité aux Cullen de les adopter et en faire des membres de leur famille, n’est-ce pas ? »

- Bien sur que non maître !

Je ne pus retenir un sourire en coin à l’idée de leur voler l’opportunité aux Cullen de convaincre ces nouveaux-nés. Jane eut un petit rire cristallin qui voulait dire la même chose que je pensais.

Aro : « Je veux que Jane et vous alliez vous occuper d’eux avant que les Cullen ne les trouvent. »

- Bien maître !

Jane et moi, nous nous inclinions avant d’aller nous changer et partir pour la ville de Forks. Je ne m’étais pas cassé la tête. Je prenais juste ma cape et mis des vêtements pour passer inaperçu auprès des humains à Forks, surtout que c’était une ville où il pleuvait souvent, donc je n’aurai pas trop à craindre du soleil. J’attendis ensuite Jane devant la grande porte du château. Celle-ci me demanda si j’étais prêt pour massacrer ces nouveaux-nés.

- Bien sur que je suis prêt mais je trouve fort dommage qu’Alec et Félix ne puissent pas nous accompagner !


Lorsque nous fûmes arrivés à Forks, je sentis de l’animosité chez Jane. Il est vrai que cette ville n’était pas comme Volterra car ici, la fatigue se lisait sur le visage des humains que nous rencontrions et les bâtiments étaient peu gracieux à mes yeux. Je n’aimais pas beaucoup cette ville car c’était là où vivaient les Cullen et ces maudits clébards dont Aro donnait le nom de modificateurs la dernière fois que l’on était venu ici.

Jane : « Je déteste ça Demetri … Je t’en supplie, trouve les avant que je ne les massacre tous. »

- Ils ne sont plus très loin ! C’est par là !

J’avais l’avantage de trouver n’importe qui sur cette terre et personne ne pouvait m’échapper à part peut-être cette Isabella Cullen. Son don m’empêchait de la retrouver où qu’elle aille. Nous nous enfoncions dans les ruelles jusqu’à ce que l’odeur du sang se fit sentir. Il y eut soudainement une autre odeur qui attira mon attention mais je décidais de m’en occuper lorsque la mission sera finie. Je ne mélange pas les affaires avec le plaisir. Dés que nous fûmes à la hauteur de ces idiots de nouveaux-nés, je retirais également la capuche de ma cape.

Nouveau-né 1 : « Qu’est-ce que vous voulez ?! Dégagez ! »

Il s’agissait du plus jeune mais certainement aussi du plus téméraire. L’imbécile ! S’il savait à qui il avait affaire, il ne réagirait sans doute pas ainsi à moins qu’il soit un véritable idiot.

Jane : « Tu as entendu ? il nous a demandé de dégager ! »

- Savent-ils au moins qui nous sommes ?

Je l’avais dit sur un ton ironique. C’était la partie que j’aimais le plus lorsque je partais en mission avec Jane, Alec et Félix. Nous ne pouvions pas nous empêcher de nous moquer de nos futures victimes avant de les torturer et les tuer.

Nouveau-né 2 : « Une gamine comme toi va pas nous poser de problème ! »

Jane : « Il a dit que j’étais une gamine … Qu’est-ce que je fais, je le tue tout de suite ou je le torture un peu avant ? »

Elle pouvait avoir un visage et une voix d’ange, elle était la plus sadique de nous tous. Un sourire en coin, je fis mine de réfléchir avant de reprendre la parole.

- Je pense que tu vas vouloir d’abord les torturer avec ton don avant que l’on ne les tue !

Mais l’odeur du sang que j’avais senti plus tôt titilla à nouveau mes narines. Non, ce n’était pas le moment et je fis tout mon possible pour y résister un moment. Je tendis l’oreille pour savoir qui était prés de nous et ce fut la voix d’une enfant chantant que j’entendis. Je reportais rapidement mon attention sur les deux jeunes vampires.

Nouveau-né 1 : - Eh On peut peut-être t’amener une copine de jeu si tu t’ennuies fillette ! Il y a une pas loin !


Revenir en haut Aller en bas
 
Jane & Demetri Ҩ bleeding darkness.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Obsession of twilight  :: La ville de Forks :: Centre Ville-
Sauter vers: